Home | Videos | Paintings | Music | Texts | Family | Contact
     
 

1 2 3 4 5 6 7 8 9

Atelier : écrire un texte sur une mémoire d’enfance.

 

Il  est Noel 1944 et les enfants jouent avec les masques a gaz suspendus dans le  placard sous l'escalier, la ou justement ca sent le gaz a l'arrive des tuyaux mystérieuses dans l'intriguant boite peint en vert avec le cadran pour relever la consommation familiale.
Les annonces se succèdent sur la radio, des politiciens et ministres qui dans leurs voix nauséabonde, exhortent le pays, la grande nation déjà exsangue, épuise,  a encore plus d'effort pour contrer les avances de ennemie épouvantable.

Dans la cuisine, une dinde venue de Dieu sait quelle marche noir et trop grande pour le four a gaz, est la vedette qui tourne dans le four au charbon, presque jamais utilise.
La tante porte un manteau de couleur beige avec une soupçon de fourrure imitation de couleur vert au tour du col. Elle le porte avec la fierté pudeur et précaution de quelqu’un qui possède l'introuvable, l'inimaginable, le bijou du marche noir, le veux impossible contre le froid qui sent toujours le gaz ou es cet odeur imaginaire, imbibe pout toujours dans nos narines.

Et comment lui a quinze  mois discerne t'il toute cela de sa grosse poussette haute et noir avec les ressorts de cabosse a l'ancienne et les grosse roues a rayon chrome? Car il a bien vu et mémorise toutes ces détails mais, encore incapable de décrire que ce soit, il a été donne a autrui de raconté aux autres ce qu’il savait, ce qu'il voyait et mémorise avec une telle précision, quelle paradoxe que nous ne sommes même pas charges du récit de notre propre destin et que l'adulte doit se charger pour l'enfant.